Rechercher
  • Carrosserie de l'Estagnol

Sécurité routière : ce que vous ne pourrez plus faire après le 1er juillet


A partir du 1er juillet, fini de téléphoner au volant : même les kits mains libres sont interdits.

D'autre part, le seuil d'alcoolémie autorisé pour les jeunes conducteurs est abaissé à 0,2 grammes.

  1. À partir du 1er juillet 2015, les conducteurs novices ne peuvent plus boire d’alcool avant de conduire.

Dans le cadre du plan d’action pour la sécurité routière annoncé en janvier dernier par le ministre de l’Intérieur, Bernard CAZENEUVE, la limite d’alcool autorisée en conduisant passe de 0,5 g/l à 0,2 g/l d’alcool dans le sang pour tous les titulaires d’un permis probatoire ou les conducteurs en apprentissage à compter du 1er juillet 2015.

Le permis probatoire est d’une durée de trois ans après la date d’obtention du permis de conduire et deux ans si ce permis a été obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée (AAC).

Cette mesure concerne tous les nouveaux candidats reçus à l’examen du permis de conduire, y compris ceux qui le repassent après avoir perdu leurs 12 points ou après annulation.

Tout détenteur d’un permis probatoire qui contreviendra à cette règle sera passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 6 points.

Ainsi, les usagers en possession d’un permis de conduire depuis moins d’un an (crédité de 6 points), le perdront automatiquement s’ils conduisent avec plus de 0,2 g/l d’alcool.

Ils devront donc repasser les épreuves théorique et pratique s’ils souhaitent à nouveau conduire.

2. À partir du 1er juillet, interdiction du port d’écouteurs, oreillettes ou casques audio en conduisant.

La mesure n°22 du plan d’action pour la sécurité routière annoncée par Bernard Cazeneuve en janvier dernier entre en vigueur mercredi 1er juillet 2015.

Il sera désormais interdit à tous les conducteurs (de voiture, de camion, de moto, de cyclo ou de vélo) de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre du son (conversations téléphoniques, musique, radio).

En effet, l’usage du téléphone au volant est devenu une pratique banale mais qui reste toujours aussi dangereuse.

Seuls 51%1 des conducteurs estiment que le téléphone constitue un véritable danger, il est pourtant responsable d’un accident corporel sur 10.

Il a par ailleurs été prouvé que le conducteur enregistre entre 30 et 50% d’informations en moins sur la route lorsqu’il est au téléphone provoquant alors un impact négatif sur la bonne exécution des tâches nécessaires à la conduite. Sanctions encourues en cas de non-respect de ces règles : une amende de 135 € et la perte de 3 points sur le permis de conduire.

Pour info : L'application Mode conduite, une solution gratuite pour ne pas utiliser son téléphone au volant à télécharger ici :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.securiteroutiere.GrandsBlesses&hl=fr

Dispositifs audio en image, ce qui est autorisé et ce qui est interdit en circulation à compter du

1er juillet 2015 :

Explications en détails le contenu de cette réforme dans ce film d’animation :

Rappel des 26 nouvelles mesures:

http://carrosseriedelesta.wix.com/carrosserielestagnol#!Sécurité-routière-26-nouvelles-mesures/ct39/54c75e7e0cf2ad5dc6e71d4c

Source : sécurité routière.gouv.fr

#securitéroutiere #antibes #carrosserie #carrosseriedelEstagnol #automobiles #accident

6 vues

© carrosserie de l'Estagnol 2014-2020 Copyright © Tous droits réservés