Rechercher
  • Carrosserie de l'Estagnol

Toyota lance sa voiture à hydrogène.


Une voiture qui ne consomme pas d'essence et qui ne rejette que de l'eau.

Le constructeur automobile japonais Toyota, vient d' annoncer qu'il allait commercialiser sa première berline à pile à combustible d'ici au mois d'avril 2015 au Japon pour environ 7 millions de yens (50.000 euros au cours actuel). Cette même automobile devrait aussi être proposée aux Etats-Unis et en Europe à l'été 2015.

C'est la première fois que Toyota donne un calendrier relativement précis pour cette voiture qui sera alimentée par une pile à combustible à base d'hydrogène.

Son prix au Japon sera inférieur à celui qui était attendu (environ 10 millions de yens).

Le principe de la pile à combustible est celui de l'électrolyse inversée.

De l'électricité est générée en faisant passer dans un circuit des électrons extirpés d'atomes d'hydrogène. Puis ces derniers sont ensuite recombinés avec l'oxygène de l'air pour créer de l'eau.

En roulant à l'électricité produite, la voiture n'émet pas de gaz à effet de serre mais recrache simplement cette eau.

Pour alimenter un moteur électrique, la capacité d'une PAC est meilleure que celle d'une batterie : l'autonomie de cette berline serait de 700 km.

Le temps de recharge, également, est celui du plein d'une voiture à moteur thermique : Toyota annonce 3 mn.

Toyota n'est pas le seul constructeur à plancher sur ce type d'alternative écologique.

Dans le cadre de son Project Driveway, General motors a par exemple annoncé approcher des 5 millions de kilomètres parcourus par sa flotte de 119 véhicules à pile à combustible.

En 2013, le groupe a annoncé un partenariat avec Honda pour développer cette technologie dans l'optique d'une éventuelle commercialisation à l'horizon 2020.

Les deux constructeurs ont déjà déposé, entre 2002 et 2012, plus de 1.200 brevets portant sur la pile à combustible.

"L"hydrogène est une ressource alternative particulièrement prometteuse puisqu'il peut être produit à partir de diverses énergies primaires, y compris solaire et éolienne", a insisté le pionnier des véhicules hybrides dans un communiqué.

Toyota va d'abord proposer cette automobile là où auront été mises en place les indispensables stations de recharge d'hydrogène. Le concurrent et compatriote de Toyota, Honda Motor, a déjà mis sur le marché un modèle de véhicule à combustible, mais en très peu d'exemplaires sur un petit nombre de marchés.

Honda prévoit cependant lui aussi de lancer l'an prochain aux Etats-Unis et au Japon une voiture utilisant cette technologie.

Côté français, si Renault opte pour le moment vers le tout électrique, Peugeot n'exclut aucune solution et a déjà présenté un concept baptisé Quark, reposant précisément sur une pile à combustible. Il reste du chemin à faire pour rendre cette solution plus praticable, en premier lieu généraliser l'adaptation des stations services...

Source : AFP.


2 vues

© carrosserie de l'Estagnol 2014-2020 Copyright © Tous droits réservés